Temps de lecture : 2 minutes

L’envie de cultiver vos propres légumes vous titille ! Cet article est dédié aux personnes débutantes et passionnées de potager. Cap sur les 5 légumes faciles à planter.

La carotte

La carotte nécessite un sol sableux et léger. De ce fait, on a besoin d’incorporer des sables de rivières. Elle a besoin d’un endroit ensoleillé et mi-ombre. Pour cela, le semis s’applique du mois de mars à juillet (sous abris avant avril).

Afin de garantir une meilleure récolte, il faut supprimer les jeunes pousses fragiles dès l’apparition des premières feuilles. Cet éclaircissement doit continuer toutes les pousses de 8 à 10 cm. En effet, on ne doit laisser que les feuilles vigoureuses.

La laitue

La culture des laitues est assez simple. Tout d’abord, elles demandent peu d’espace et demeurent accessibles même sur un balcon et en pot. La principale condition consiste à le planter dans un sol riche en humus. Elles doivent rester à mi-ombre.

La semence s’effectue de février à octobre. Dès la fin de l’hiver (février-mars), on a à les mettre sous des tunnels afin de les protéger des dernières gelées. Pour les débutants, il est mieux d’y procéder avant le mois de juillet, car la germination est plus difficile avec une température de plus de 20 °C.

Le concombre

Les concombres prennent beaucoup d’espace si elles se cultivent à plat. Par contre, on dispose de la possibilité de le faire grimper sur des filets. La semence requiert un sol chaud donc idéal entre les mois de mai et de juin.

Un sol bien drainé et riche en matières organiques s’avère indispensable. Très sensibles au froid, les concombres s’épanouissent en plein soleil. La plantation s’accompagne d’un arrosage régulier sans laisser des flaques.

La tomate

Les tomates rentrent dans la classe des fruits légumes, mais l’un des potagers incontournables parmi les plantes de jardin. Le cultivateur a le choix entre les semer en mois de mars ou planter les godets en mi-mai. Elles demandent un sol frais et riche en humus avec une exposition ensoleillée.

Particulièrement, les tomates se cultivent tuteurées (pieds) ou palissées (enroulées autour d’une ficelle) pour les supporter. Attention, lors de l’arrosage, il faut veiller à ne pas mouiller le feuillage afin d’éviter les maladies.

Les radis roses

Les radis roses sont des cultures à cycle rapide. On a le choix de les semer au mois de février, juin et août ou septembre. Ils poussent beaucoup mieux dans des endroits clairs et ensoleillés. Par contre, des ombrages légers sont requis en été.

L’avantage de cultiver des radis roses réside dans le fait qu’ils ne sont pas trop gourmands. Peu de compost suffit à les combler. Ils peuvent très bien se planter au voisinage des laitues, tomates, concombres, etc.