Temps de lecture : 2 minutes

Vous avez trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves et vous êtes prêt à passer à l’action. C’est donc le moment de tout savoir sur ce qu’est une offre d’achat immobilière dans les lignes à suivre.

Offre d’achat immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée « offre de prix », « promesse unilatérale d’achat », « proposition d’achat », « promesse d’achat » ou encore « option d’achat », l’offre d’achat immobilière est un engagement de la part de l’acquéreur d’un bien immobilier auprès du vendeur. L’acquéreur fait la promesse, s’engage à acheter un bien immobilier à un prix donné chez le vendeur immobilier.

Si le vendeur produit une offre de vente pour ses potentiels acheteurs, l’offre d’achat est ce que l’acheteur produit à son tour. Celle-ci est autonome de l’offre de vente et contient les termes d’achat juridique, notamment le prix proposé par l’acheteur pour le bien immobilier mis en cession. C’est une forme de consentement de l’acheteur au contrat de vente immobilière.   

La nature juridique de l’offre d’achat immobilier

Contrairement à la promesse de vente, qui engage le vendeur, l’offre d’achat va à l’endroit de l’acheteur. C’est un acte juridique ou un engagement unilatéral de volonté d’acquérir un bien immobilier à un certain prix auprès d’un vendeur si ce dernier acceptait l’offre d’achat, créant ainsi des obligations juridiques pour l’acheteur.

Si l’offre de vente et l’offre d’achat constituent respectivement une promesse de vente et une promesse d’achat et que l’une engendre l’autre, il importe de faire quelques nuances à leur sujet. Contrairement au contrat d’offre d’achat immobilier qui n’est qu’un simple acte juridique unilatéral et qui requiert l’accord de volonté du vendeur, l’offre de vente n’en est pas un. C’est un réel contrat unilatéral. 

En effet, l’offre d’achat engage seulement l’acquéreur à acheter suivant des termes donnés d’achat auxquels le vendeur immobilier ne consent pas forcément au moment de la rédaction de cette dernière. Il n’y a donc pas un accord des deux volontés. Elle ne peut donc servir d’avant contrat comme la promesse de vente ou le compromis de vente. 

Rendez-vous sur https://www.lc-immo.fr/ pour plus d’informations sur le marché immobilier.