Les règles d’usage à respecter avec un couteau suisse

Article publié le 25-07-2018 à 00:00:00 par Alaind dans la categorie: > maison

Être propriétaire d’un couteau suisse, c’est une grande responsabilité. Il ne faut surtout pas le perdre, car on ne sait jamais qui va tomber dessus.

Un couteau suisse ne s’utilise pas à tort et à travers. En effet, pour la sécurité de soi et d’autrui, il est nécessaire de suivre quelques règles lors de son usage.

Pour la sécurité de soi

La plupart des outils d’un couteau suisse ne présentent pas de grands dangers pour son utilisateur. Par contre, pour la lame, c’est une autre histoire. De par son caractère tranchant, il est nécessaire d’y prêter une attention particulière. De ce fait, quand vous taillez quelque chose avec, prenez garde à toujours être assis. Cette position vous permettra d’effectuer des mouvements plus précis, car vous aurez votre genou comme appui. En outre, quel que soit votre travail, ne dirigez jamais votre lame dans votre direction. Dans le cas où le couteau vient à vous glisser des mains, vous pourriez vous couper. Mis à part cela, on a tendance à croire qu’une lame moins aiguisée présente moins de risque qu’une lame bien affûter. Alors, on est moins vigilant. C’est pourtant une grosse erreur parce que si la lame n’est pas assez affûtée, elle n’aurait pas assez de tranchant. Vous serez donc parfois amené à appuyer plus fort sur l’outil pour tailler une branche. À la moindre inattention, celui-ci pourrait vous échapper et vous blesser.

Pour le bien d’autrui

Il n’y a pas que pour vous que la lame d’un couteau suisse peut présenter des risques. Pour votre entourage, cet outil, à première vue inoffensif, est aussi potentiellement dangereux. Cela dit, avec quelques précautions, il est tout à fait possible d’éviter les accidents. Si quelqu’un est près de vous pendant que vous utilisez la lame, par exemple, veillez à garder un bras de distance entre vous. Insistez bien sur cette règle si c’est votre enfant qui emploie le couteau suisse. Il vaut mieux prévenir que guérir. En outre, assurez-vous que celui-ci replie toujours la lame en activant le cran de sécurité avant de se lever. En effet, une lame dépliée n’est pas du tout sécuritaire pour les camarades du bambin. Mis à part cela, dans le cas où le petit devrait prêter son couteau suisse à l’un de ses amis, dites-lui de bien le fermer avant de le passer à quelqu’un.

Pour éviter toute perte

Être propriétaire d’un couteau suisse, c’est une grande responsabilité. Il ne faut surtout pas le perdre, car on ne sait jamais qui va tomber dessus. Le garder sur soi sera donc plus prudent. La première chose à faire pour ne pas égarer ses couteaux suisses est évidemment de les ranger après chaque usage. De par leur format, vous pouvez aisément les glisser dans votre poche ou encore dans votre sac. Notez qu’il existe également des étuis spécialement conçus pour les accueillir. Ces accessoires sont généralement dotés d’un passant qui s’accorde facilement à une ceinture. Si l’idée de l’étui ne vous plaît pas, rassurez-vous, vous avez la possibilité d’investir dans un autre dispositif sécuritaire. En effet, en magasin, vous n’aurez aucun mal à trouver une chaînette solide pour accrocher votre compagnon d’aventure. Ainsi, vous n’aurez plus aucune chance de le perdre.





Dans la même catégorie





Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire