Temps de lecture : 2 minutes

Dans un logement, l’isolation est le meilleur moyen pour bien conserver la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Aussi, différentes matières peuvent être utilisées pour isoler une maison. Parmi ces dernières, on distingue la laine de bois qui est connue pour son excellent rapport qualité/prix.

La laine de bois, un isolant très polyvalent

La laine de bois est un matériau isolant qui combine plusieurs qualités. Par exemple, elle assure aussi bien l’isolation thermique que le déphasage thermique. Autrement dit, elle assure non seulement une protection contre le froid, mais aussi une protection contre la chaleur. Ainsi, elle permet de réduire les dépenses en énergie consommée par le chauffage l’hiver et la climatisation l’été. Cette capacité est particulièrement importante et rend la laine de bois unique. En effet, la plupart des matériaux qui isolent du froid ne permettent pas de rafraîchir un logement en période de chaleur.

De plus, la laine de bois assure une isolation phonique. Également, elle est facile à poser, tout en étant dotée d’une grande durabilité, car elle ne se tasse pas. En plus, il s’agit d’un matériau peu coûteux. Tout ceci explique pourquoi la laine de bois est l’un des matériaux privilégiés pour assurer l’isolation des murs, des cloisons et des toitures.

À ce propos, en vous rendant sur chauffage-economique.com, vous en apprendrez plus sur les techniques pour isoler son logement avec la laine de bois. Notez que cette dernière est utilisée aussi bien pour l’isolation intérieure que pour l’isolation extérieure des constructions.

Le matériau adapté pour une isolation écologique

La laine de bois, également appelée fibre de bois, paille de bois ou frisure de bois, est un matériau particulièrement écologique. En effet, elle a été fabriquée pour la première fois en Allemagne à partir de la fibre de bois non traitée. Aussi, c’est un matériau entièrement recyclable qui est obtenu par l’exploitation de forêts gérées durablement.

Cela dit, la laine de bois participe à l’amélioration de la performance écologique des logements. Enfin, aujourd’hui, c’est une matière présente en vrac et sous forme de panneaux flexibles ou semi-rigides.