Temps de lecture : 2 minutes

Professionnel des transactions immobilières, l’agent immobilier peut exercer ses missions de façon indépendante et à son propre compte ou encore sous la forme d’une structure sociétaire. En outre, il peut également opérer comme salarié au sein d’une agence immobilière. Peu importe le statut choisi, il est important qu’il exerce correctement son rôle et qu’il respecte les obligations définies dans la loi Hoguet de 1970. Lisez cet article pour tout savoir.

Agent immobilier : rôle et missions 

Un agent immobilier est un mandataire de vente ou de location. Sa qualité de mandataire signifie qu’un certain nombre de pouvoirs lui a été conféré pour représenter le propriétaire-vendeur, pour agir en son nom et pour son compte. Autrement dit, il représente les intérêts de ce dernier. En ce qui concerne ses missions, l’agent est à la fois intermédiaire immobilier et négociateur immobilier.

En qualité d’intermédiaire immobilier, il est chargé de trouver des offres de vente, de les accepter si elles sont intéressantes et de les conduire jusqu’à ce que la vente soit conclue. Outre son rôle de « coursier immobilier », et en sa qualité de négociateur, il doit mettre en place des techniques de vente efficaces pour inciter les deux parties à conclure l’opération immobilière

Ainsi, il devra conseiller le vendeur sur le prix de vente et l’acheteur sur les vices apparents et les atouts du bien immobilier.

Agent immobilier : quelles sont ses obligations ?

En opérant ses missions, un agent immobilier est contraint de se conformer à un certain nombre d’obligations. En premier lieu, il doit rendre transparents et ostensibles ses tarifs, et ce, en faisant la publicité des prix pratiqués. De plus, il doit faire en sorte d’afficher sa grille tarifaire au sein de ses agences.

Par ailleurs, il a l’obligation d’être loyal et de faire diligence envers son bailleur-mandant. Autrement dit, il doit conseiller le vendeur ou le bailleur ainsi que l’acquéreur ou le locataire afin que la transaction immobilière soit une réussite. Aussi, il est tenu de s’occuper personnellement des démarches juridiques et techniques en vue de la conclusion définitive de la vente ou du bail.