Temps de lecture : 2 minutes

Les panneaux solaires constituent l’installation par excellence dans un habitat écologique, encore appelé habitat passif. Ils vous permettent, qu’ils soient thermiques ou photovoltaïques, d’économiser de l’énergie. Mais encore faut-il maîtriser ces différents concepts avant de se lancer dans la construction d’une maison écologique. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les panneaux solaires thermiques. 

Petit rappel sur les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques très économiques et de surcroît écologiques. Leur principe de fonctionnement est basé sur un système de transformation des rayons du soleil en électricité. Ce type de panneaux utilise la plupart du temps des matériaux semi-conducteurs. À l’instar des panneaux thermiques, ils ont une durée de vie assez longue. Mais les panneaux thermiques quant à eux produisent de la chaleur par le biais de capteurs thermiques. 

Panneau solaire thermique : fonctionnement et avantages

Dans une maison passive, le panneau solaire thermique se charge de transformer l’énergie du soleil en chaleur. Il peut donc servir à chauffer l’eau avec l’énergie solaire. Cette eau sera utilisée pour le fonctionnement des chauffages ou peut être utilisée comme de l’eau sanitaire. 

Au nombre des avantages de ce type de panneau solaire, on peut citer sa gratuité, son faible impact négatif sur l’environnement et surtout sa longue durée de vie. 

Quels sont les types de capteurs thermiques ?

Les capteurs thermiques se déclinent sous plusieurs types. On retrouve le capteur à eau et le capteur à air. Ce dernier chauffe en son sein l’eau dans les mini-tubes. Quant au capteur à eau, il se définit sous plusieurs formes. Il en existe des vitrés, des non vitrés et des capteurs à tube sous vide.

Comment se posent les panneaux thermiques ?

L’installation du panneau thermique se fait grâce à un système intérieur. Celui-ci est composé d’un circuit hydraulique, d’un système de distribution d’eau chaude, des émetteurs de chaleur, d’un système d’énergie d’appoint et d’un dispositif pour stocker l’eau chaude. Notons que le circuit hydraulique contient le liquide caloporteur.