Temps de lecture : 2 minutes

Très différent d’un achat dans l’ancien, un achat sur plan ou un achat dans le neuf est toujours profitable. Cependant, son acquisition exige un maximum de patience. Afin de mener à bien un projet d’achat d’immobilier en son état neuf, des démarches sont à respecter.

Évaluer le budget nécessaire au projet

Appelé également Vente en l’État Futur d’Achèvement ou VEFA, l’achat dans le neuf nécessite une anticipation au préalable des budgets à consentir. En d’autres termes, il faut déterminer à l’avance le prix d’acquisition du bien. En fait, comme son nom l’indique, le budget concernant un achat dans le neuf est facile à déterminer. Car des plans de maisons sont proposés aux acheteurs. Puis, ils se décident par la suite du type de maison à acheter. Et le prix d’acquisition est propre à la maison voulue.

Signer un contrat de réservation

Recourir à un promoteur immobilier est indispensable pour le choix d’un bien. En effet, c’est lui qui propose des logements neufs qui pourront répondre aux besoins des acheteurs. Sur ce point, un plan contenant les informations relatives au bien immobilier est mis à la disposition de l’acheteur. Comme le type et la superficie du logement. Après avoir choisi son logement, l’acquéreur doit signer un contrat de réservation. Ce contrat mentionne les caractéristiques du logement et son prix de vente. Puis, il faut prendre rendez-vous chez le notaire pour régulariser les documents.

Emprunter pour financer le projet

La réalisation d’un achat dans le neuf exige une certaine somme d’argent. Pour cela, l’acheteur peut recourir à des aides financières. Contracter un emprunt en usant un motif valable est plus efficace. À ce propos, consulter un courtier est conseillé afin de faciliter et dynamiser les démarches. Par ailleurs, la comparaison des offres de crédits à travers des simulateurs en ligne aussi est envisageable. Par contre, il ne faut pas miser trop de temps pour cette procédure. Car dès la signature du contrat de réservation, un dépôt de garantie de 5% du prix du bien est déjà à verser par l’acheteur.

Authentifier l’achat et commencer à payer

Le promoteur envoie le contrat de vente notarié à l’acheteur un mois à l’avance du rendez-vous chez le notaire. C’est utile pour que l’acheteur puisse détailler les éléments relatifs au logement y compris les conditions des prêts bancaires. Puis la garantie d’achèvement et les échéances de paiements. Et c’est après que les deux parties se rendent chez le notaire pour authentifier l’acte. Ensuite, il est grand temps de commencer à payer son logement selon les évolutions du stade de construction. À ce propos, le promoteur sert d’intermédiaire entre la banque et l’acheteur concernant l’argent à investir ou à débloquer.

Au final, il ne reste plus qu’à récupérer les clés du logement neuf. Puis de vérifier de temps à autre les éventuels défauts de conformité.